La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.
   
 
 
 

 
 

Stratégies gagnantes pour communiquer avec un enfant autiste

Posté le 04/02/2016

 

Stratégies gagnantes pour communiquer avec un enfant autiste 

(Comment adapter sa communication pour être mieux compris par un enfant autiste ? )

 

par Vicki Laframboise, orthophoniste

 

 

 

 

Parler plus fort…

Répéter…

S’accroupir à la hauteur de l’enfant…

Faire des mimes…

Utiliser des synonymes…

Parler encore plus fort…

 

... voici autant de stratégies loufoques que naturelles que l’on utilise lorsque l’on souhaite être compris par un enfant autiste. Mais ces moyens sont-ils efficaces?

Dans ce billet, je vous partage des stratégies gagnantes pour adapter votre communication afin d’être mieux compris par un enfant autiste et par ricochet, d’être plus satisfaits de l’interaction…de part et d’autre.

 

Afin d’adapter sa communication pour être mieux compris, il est primordial d’identifier les habiletés de compréhension qui sont atteintes chez la personne autiste. Les difficultés de compréhension varient d’une personne autiste à l’autre et dans la plupart des cas, plusieurs habiletés de compréhension seront altérées. Il demeure donc essentiel d’utiliser différentes stratégies afin de faciliter une meilleure interaction avec l'enfant autiste et ainsi lui permettre de développer une communication plus efficace.


Voici certaines stratégies efficaces pour maximiser la compréhension ches l'enfant autiste (en fonction des difficultés de compréhension observées) :

 

le langage concret

  • Utiliser des mots familiers reliés aux expériences quotidiennes (ex. nourriture, vêtements, jouets)
  • Utiliser des mots simples, des combinaisons de quelques mots (ex. Lance le ballon)
  • Utiliser des images et des gestes

 

le langage abstrait

  • Minimiser l'utilisation d'expressions (p.ex., Ne pas avoir la langue dans sa poche)
  • Identifier les concepts plus abstraits et les expliquer concrètement (ex. spécifier c'est quand "plus tard" à l'aide du calendrier ou de l'horloge)

 

les consignes

  • Donner une consigne à la fois et répéter au besoin (ex. Donne-moi ton manteau)
  • Utiliser des appuis visuels (photos, pictogrammes, etc.)
  • Créer des listes (écrites ou imagées)
  • Offrir des modèles, faire des démonstrations , créer des routines

 

le résultat attendu

  • Expliquer concrètement le résultat attendu et fournir les détails (ex. Plutôt que d'utiliser la phrase suivante "Range ta chambre", nommer les objets qui doivent être rangés et spécifier qu'il ne doit plus y avoir de vêtements sur le plancher) 
  • Utiliser des images pour illustrer l'ensemble du message (ex. photo de la chambre bien rangée)

 

les intentions d'autrui

  • Expliquer concrètement vos attentes, vos intentions, vos émotions (ex. Je suis heureux de jouer avec toi, J'ai fait une blague)
  • Utiliser des appuis visuels (photos, pictogrammes, etc.)

 

leur état émotionnel

  • S'assurer que la personne autiste soit dans un état émotionnel stable (permet d'être disposé et attentif au message transmis) 

 

Revoici les stratégies gagnantes dans un beau tableau 

 

CLIQUEZ ICI pour une version pdf imprimable de: Stratégies gagnantes pour communiquer avec un enfant autiste, (ci-dessus) que vous pouvez afficher sur un mur, un réfrigérateur ou un tableau d'affichage pour une consultation facile.

 

En terminant, pas besoin d’être orthophoniste pour être à l’écoute de la personne autiste et d’adopter des stratégies gagnantesDemeurez attentif, authentique, créatif et surtout partager le plus souvent possible des moments de communication agréables et remplis de respect.

 

En toute amitié,

 

 Vicki ❀

Cabinet d'orthophonie Vicki Laframboise

 

Vous avez manqué nos billets précédents? Accédez-y avec ce lien