La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.
   
 
 
 

 
 

Pourquoi et comment aider un enfant qui a de la difficulté à découper avec des ciseaux avant son entrée en maternelle? (6 conseils d’ergothérapeute)

Posté le 17/03/2016

 

 

Pourquoi et comment aider un enfant qui a de la difficulté à découper avec des ciseaux avant son entrée en maternelle? (6 conseils d’ergothérapeute)

 

Par Josiane Caron Santha, ergothérapeute

  

Pourquoi?

Ergothérapeute pour enfant, je reçois chaque année de nombreuses références d’enfants de niveau maternelle qui éprouvent de la difficulté à s’actualiser dans certaines compétences nécessitant la maîtrise d’outils tels que les ciseaux. Notamment, en maternelle, le bricolage n’est plus autant le but de l’activité, mais un véhicule par lequel l’enfant développe ses autres compétences de l’éducation préscolaire. Or, l’enfant de maternelle qui manque d’aisance au découpage se voit désavantagé face à ses autres apprentissages, devant octroyer une partie de ses ressources pour contrôler son outil.


L’apprentissage du découpage est un incontournable de la petite enfance. La capacité d’un enfant à utiliser des ciseaux est même parfois considérée comme un indicateur (non officiel) de l’évolution de sa motricité fine. Durant les années préscolaires, découper (bricoler) est certes une activité intéressante pour les enfants, mais de mon point de vue d’ergothérapeute, cette activité est loin d’être banale. Le découpage offre beaucoup d’opportunités à l’enfant de développer différentes capacités. Découper avec des ciseaux contribue notamment au développement de la motricité fine (force et contrôle de la musculature de la main) et de la coordination des deux mains; deux capacités essentielles à une maîtrise efficace du crayon, des ustensiles, de la brosse à dents, des boutons, des fermetures-éclaire et enfin des lacets. C’est le caractère répétitif de l’activation des ciseaux qui rend cette activité si éducative pour le corps.

 

Comment?

1. Rendre l’activité amusante. Avant même de débuter un projet, l’enfant devrait être excité et motivé par le produit fini qu’il vise. Choisissez des thématiques dans les intérêts de l’enfant. Les films et les livres que votre enfant affectionne sont un bon point de départ et l’internet regorge de projets gratuits imprimables qui sauront allumer la flamme de votre enfant ;-). Toutefois, continuez la lecture des autres points pour vous assurer que les activités que vous trouverez ne sont pas trop difficiles.


2. Rendre l’activité facile. Voici quelques composantes du découpage que vous pouvez ajuster pour offrir le juste défi à votre enfant.

  • Forme qui sera découpée. Portez attention à la forme que l’enfant devra découper. Les lignes et les figures géométriques sont plus accessibles que les courbes.
  • Dimension de la forme et du papier. Il est plus facile de découper sur la ligne lorsque la forme est grande, mais plus la forme est grande, plus elle sera difficile à manipuler. À vous de trouver le juste compromis pour votre enfant.
  • Épaisseur du papier. Les papiers plus souples ne sont pas nécessairement plus faciles, car ne donnent pas beaucoup de rétroaction. Le papier cartonné (pas le carton) est mon médium préféré pour les débutants, car il est facile à manipuler (ne se re plie pas sur lui-même quand l’enfant le manipule) et offre un niveau de résistance qui favorise le contrôle le la force. Avec le papier trop mince, l’enfant qui n’ajuste pas encore bien sa force a souvent tendance à couper trop loin.
  • Nombre d’items sur la feuille. Je suggère de limiter à «1» le nombre d’éléments qui doit être découpé par feuille. Les projets où, par exemple, les différentes parties d’un projet de découpage sont côte à côte, sont considérés plus avancés, car font appel à des stratégies que le débutant ne maîtrise pas encore.

3. Rendre l’activité courte…du moins pour la partie « découpage ». Si j’ai de la difficulté, je pourrai faire un effort et persévérer, mais seulement pour une très courte durée. Voici la règle (non officielle) que je vous propose de retenir pour les enfants en difficulté et avec une motivation fragile. Prévoyez un nombre de minutes maximum de découpage équivalent à la moitié de l’âge de l’enfant. Par exemple, si je suis un enfant de 3.0 ans qui présente des difficultés à découper avec des ciseaux, prévoyez une activité de bricolage durant laquelle il n’aura pas les ciseaux dans la main plus de 1.5 minute au total.


4. Rendre l’activité autonome. 

Il ne s’agit pas de laisser l’enfant bricoler seul, mais surtout de s’assurer que vous n’aurez pas à offrir d’aide physique pour assurer le succès. Je recommande de visualiser le déroulement de chacune des étapes du bricolage avant de le proposer à l’enfant. Si toute partie de l’activité (même se ce n’est pas du découpage) implique une aide indispensable pour la réussite, considérez le projet comme trop difficile et trouvez autre chose.

 

5. Rendre l’activité fréquente. Il n’y a pas de normes quant au nombre de pratiques de découpage par semaine requise pour assurer la progression. Manifestement, il n’y aura pas d’effet négatif à découper sur une base occasionnelle pour un enfant qui est déjà habile et qui préfère d’autres types d’activités. Néanmoins, si l’on souhaite utiliser le découpage pour développer la musculature de la main, il faut prendre le principe du centre d’entraînement; un minimum de 3-4 fois par semaine pour avoir un impact significatif et à court terme. De même, si l’on vise pour l’enfant d’améliorer ses compétences avec les ciseaux, plus il pratiquera souvent, plus il perfectionnera son contrôle moteur avec les ciseaux.


6. Rendre l’activité confortable. D’abord, asseyez l’enfant confortablement avec une chaise et une table bien ajustées à sa taille. Une bonne posture facilitera ses mouvements. Il faut bien sûr se questionner sur la paire de ciseaux et sur la façon dont l’enfant prend les ciseaux. La taille des ciseaux devrait être ajustée à la taille de la main de l’enfant. Certains enfants ne fonctionnent pas bien avec des ciseaux qui n’ont que deux petites loupes. Portez attention à la préhension. Si les ciseaux ont une grande loupe, l’enfant ne devrait pas y insérer qu’un seul doigt. Si la préhension est un problème, prenez le temps de l’enseigner de manière ludique. Enfin, si l’enfant est gaucher, utiliser des ciseaux pour gaucher. Les ciseaux ambidextres sont un compromis intéressant pour l’enfant qui découpe déjà habilement, mais pas durant l’apprentissage.

 

Conclusion

Il ne faut pas s’alarmer trop vite si un enfant présente des difficultés à découper avec des ciseaux. Il n’y a pas de relation de cause à effet entre des difficultés de découpage et le potentiel d’un enfant sur le plan développemental. Il est néanmoins prudent de consulter un ergothérapeute si un enfant…

  • ne démontre aucun intérêt pour le découpage (le manque d’intérêt camoufle souvent une difficulté).
  • est intéressé par le découpage, pratique souvent, mais qui ne progresse pas.
  • a plus de 4 ans et a eu suffisamment d’opportunités pour développer ses compétences
  • a des difficultés généralisées avec sa motricité fine (attaches, boutons, brosse à dents, ustensiles, crayon) ou globale.
  • a été comparé à ses pairs par une éducatrice en milieu de garde et que celle-ci a constaté des différences significatives entre le fonctionnement de cet enfant et celui d’enfants du même âge avec les mêmes opportunités. 

 

 Josiane 

 

 Vidéo suggéré par l’auteure


Questions et réponses sur le découpage
https://www.youtube.com/watch?v=jm06USxemd8

 

Lectures suggérées par l’auteure:


L’apprentissage du découpage chez l’enfant autiste
https://www.facebook.com/notes/les-pictogrammes/lapprentissage-du-d%C3%A9coupage-chez-lenfant-autiste/980091088679902/

 

 

Top 5 des activités de motricité fine à faire avant l’entrée en maternelle
http://www.educatout.com/edu-conseils/ergotherapie/top-5-des-activites-de-motricite-fine-a-faire-souvent-avant-l-entree-en-maternelle.htm


Pourquoi est-ce important d’apprendre à nos enfants à découper?

http://fdmt.info/infolettres/201509/chronique_2015_09_fr.pdf

 

 

 

 

 Vous avez des questions ou des suggestions de sujets pour nos collaboratrices? Vous aimeriez bloguer avec nous? Écrivez-nous info@madymax.com

  

Vous avez manqué nos billets précédents? Accédez-y avec ce lien